Chroniques

On ne compte plus les semaines de Hirak mais on compte les années de plomb.

Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous aimez?

Partagez cet article avec vos amis!