El-Magharibia et…le “peuple de la montagne”.

Dans «les rêves d’un tyran», le maître du tyran déclare en parlant des gens de la montagne «Ces gens sont pauvres, mais surtout ils n’ont aucune idée politique de valeur. Ils n’ont que de la haine à satisfaire…» Plus tard…