Hirak bien ordonné commence par soi-même

De quel espace public parle-t-on aujourd’hui ? De celui du Hirak, chaque vendredi après la prière, tassés comme des sardines dans des artères autorisées, les autres bloquées par un service de l’ordre, des artères quadrillées comme un jeu de l’oie, survolées…

“Tu n’as pas partagé l’image de l’enfant noyé?”

Par Amina MEKAHLI Un enfant qui se noie et voilà le monde qui donne l’apparence d’une trêve de l’inanité. Un enfant qui se noie et voilà que les vieux glaciers fondent en larmes. Un enfant qui se noie et la…